Membre du comité industriel ITER, la société ARKADIA a signé en partenariat avec G2METRIC un contrat d’une durée de 10 ans concernant la métrologie et le contrôle dimensionnel. « Modes opératoires, programmes d’essais, contrôles dimensionnels, inspections et rapports associés peuvent faciliter l'intégration de composants complexes au moment de l’assemblage de la machine », précise Alexandre Cousin, directeur associé de la société Arkadia, basée à Aix-en-Provence.

« Pour mener à bien ces opérations, ARKADIA utilise notamment des moyens de relevés tri-dimensionnels permettant de reconstruire des maquettes de conception assistée par ordinateur (CAO 3D) "As Built" à partir de nuages de points et de générer une plateforme de visualisation interactive à la manière d’un « Google Map » poursuit-il.

Cet outil qui sera utilisé par l’ensemble des partenaires d’ITER, dispose d’une visualisation à 360° permettant, lors de la navigation, de poser des annotations et de prendre des côtes avec une précision de l’ordre du millimètre.

Positionnée sur des missions d’assistance à maîtrise d’ouvrage, d’ingénierie et de coordination de chantier dans le secteur du nucléaire et de l’aéronautique, l’entreprise a mis en place depuis 3 ans un programme de tutorat et de compagnonnage avec plusieurs écoles spécialisées sur les formations nucléaires comme l’institut régional universitaire de polytechnique, l’école nationale supérieure d’arts et métiers, l'université Joseph Fournier proposant le Master ITDD (spécialement créé pour répondre aux besoins industriels de la gestion de l’énergie nucléaire).

En fonction des contrats décrochés par ARKADIA, les profils varient du technicien d’études, ingénieur chef de projet, au technicien méthode ou ingénieur d’essais, technicien de relevés ou encore ingénieur géomètre.